Marc Cary Focus Trio

timthumb.php

Enfin un clip pour l’album Four Directions ! Alex Ventling a mis en image le Todi Blues du talentueux Marc Cary. Un album déjà sorti en 2013 aux sonorités bien diverses. De la balade électronique de Open Baby  au jazz très dissonant de Boom, tout y passe et on sent le pianiste aussi bien à l’aise au piano qu’au Rhodes (on même a parfois l’impression d’entendre Mehliana) ! Ecoutez plutôt :

Un collaboration de iRock Jazz et de son label Motéma Music.

 

Warren Wolf and Wolfpack Live à Berklee

WBGO a posté une vidéo d’un concert enregistré l’année dernière au prestigieux Berklee College of Music. Une heure de compositions, de reprises et quelques questions-réponses sur l’enfance du vibraphoniste, qui arpentait plus jeune les couloirs de cette école. En bonus, un duo avec son pianiste pour une ré-interprétation du “Señor Mouse” de Chick Corea, qui le jouait 20 ans plus tôt avec Gary Burton. Vous aurez aussi peut-être remarqué le talentueux contrebassiste Kris Funn, du quintet de Christian Scott !

Warren Wolf- vibraphone/marimba
Tim Green- saxophone
Alex Brown- piano
Kris Funn- bass — christian scott
Billy Williams Jr.- drums

“Psalm 1″- Tim Green
“Tergiversation”- Gene Perla
“Enter The Chambers”- Wolf
“Chi-Town”- Tim Green
“Señor Mouse”- Chick Corea
“The Struggle”- Wolf

Acheter son dernier album “Wolfgang”

Gerald Clayton “Skylark”

avatars-000074994680-mbk4pf-t500x500 L’un des pianistes les plus talentueux de la nouvelle génération s’est enfin inscrit sur Soundcloud ! Et pour son inauguration, il revisite un grand standard du Jazz : Skylark. Un morceau de 1941 interprété par Anita O’Day et le Gene Krupa Orchestra  qui figure sur la version japonaise de son SUPERBE album Life Forum Et des reprises il y en a eu ! Ella Fitzgerald, Glenn Miller, Aretha Franklin, Art Blakey et les Jazz Messengers, Keith Jarett, Gregory Porter et pleins d’autres… Ecoutez celle de Paul Desmond :

BADBADNOTGOOD – Can’t Leave The Night

crowd-funds-concert-for-badbadnotgood-in-nyc-and-boston_616

A l’occasion de leur prochain album III qui sortira le 8 mai prochain , les trois canadiens ont publié un clip pour le moins original ! Tourné au VHS, les sous-titres “cheap” collent parfaitement avec l’ambiance visuelle et sonore. Un titre super angoissant qui correspond à leur vision de leur musique : « BadBadNotGood, du jazz pour l’âme et l’esprit ».

Ils se sont produits récemment au Live au SXSW avec le rappeur Tyler, The Creator pour un set bien sympa où ils ont repris plusieurs morceaux enregistrés il y a bien trois ans !

Ils seront en concert à Paris le 13 mai au Point éphémère, ne les ratez pas !

Piano : A.Tavares
Basse : Chester Hansen
Batterie : Alex Sowinski

Grégory Porter à l’Olympia

Retour en puissance à Paris du meilleur chanteur de Jazz de l’année ! L’heureux détenteur d’un Grammy Award a offert hier au public de l’Olympia un concert inoubliable de près de deux heures. 

BiYudX_IUAAr9MoC’est la chanteuse Ndidi qui a ouvert le bal en première partie, accompagnée de son guitariste. Des balades, de la folk et une superbe reprise de “Tease me baby“, par John Lee Hooker. “DarkSwing” son nouvel album est un parfait mélange entre folk, jazz et blues, pas étonnant que Grégory Porter l’ait invitée sur scène !

Tous les musiciens sont prêts, Painted on Canvas commence à retentir, mais le baryton n’est toujours pas là, et c’est le saxophoniste qui entame la mélodie. Il fera son arrivée au deuxième couplet, comme à son habitude, un passe-montagne vissé sur la tête, sous une ovation qui couvrira toute musique, le ton est donné.
On My Way to Harlem, Be Good, Work Song, le chanteur est beaucoup revenu sur son album précédent, comme pour lui donner la chance de résonner dans cette salle mythique. No Love Dying, Movin, Lonesome Lover se sont enchainées rapidement, ponctuées d’applaudissements à chaque solo et chaque note finale. A deux reprises, les musiciens ont quitté la scène, pour ne laisser que Porter et le pianiste Chip Crawford, un duo d’une complicité parfaite pour interpréter les deux balades de l’album : Wolfcry et Water Under Bridges.
Sur 1960′ What et Liquid Spirit, le public a été mis à rude épreuve, et le groupe aussi… Sur le titre éponyme de l’album “Il faut que vous tapiez dans vos mais sur le 2è et le 4è temps” nous a-t-il lancé. Facile pour lui mais le résultat n’était pas si concluant… et on en était à se demander si la France avait vraiment le sens du rythme !! Une petite cacophonie s’installe et le morceau est vite écourté. Cette fois-ci aucun solo pour le saxophonistes Yosuke Sato pourtant très présent sur chaque morceau.
Le rappel était inévitable et l’attente n’a pas été trop longue : Real Good Hands ! Les yeux fermés, on aurait cru entendre l’album. Lui qui a passé tout le concert à courir après le rythme, quitte à se mettre en danger a été d’une pureté déconcertante sur ce morceau. Après une seconde standing ovation, le groupe revient pour Musical Genocide, où le public a cette fois ci très justement fait les choeurs, pour terminer ce concert -parfait- tout en douceur.

Kris Bowers – Heroes + Misfits

kris-bowers-background-plane-2Le 3 mars prochain sortira le premier album du talentueux pianiste Kris Bowers, sur le label Concord Music. Le vainqueur du prix Thelonious Monk en 2011 s’est entouré d’un sextet de choix : Jamire Williams à la batterie, Kenneth Whalum III au saxophone, Adam Agati à la guitare, Burniss Earl Travis II à la basse, et Casey Benjamin au chant, vocodeur, sax et pleins d’autres trucs !

Kris Bowers a récemment publié une vidéo en solo, reprenant une chanson de Kendrick Lamar “Rigamortis” (2011). On le voit au début accrocher quelques pinces à linge et des clefs à ses cordes de piano, pour se fabriquer une petite batterie faite maison… Plutôt ingénieux !!

Et encore un petit extrait de l’album, Forget-er avec la participation de la chanteuse Julia Easterlin

Pré-commander l’album sur Itunes

Chick Corea et Wallace Roney rencontrent John Mayer

Capture d’écran 2014-02-28 à 21.09.14Après cinq ans d’absence, le John Mayer Trio revient ! Depuis quelques semaines, on peut lire sur le twitter du guitariste qu’il s’affaire en studio avec Pino Palladino (basse) et Steve Jordans (batterie), deux monstres qui ont accompagné entre autres Eric Clapton. Hier soir sur le Late Night Show de Seth Meyers, les trois étaient sur scène, avec Chick Corea au piano et Wallace Roney (Art Blakey and the Jazz Messengers) à la trompette. Des légendes du Jazz donc, pour interpréter l’incontournable After Midnight de JJ Cale, avec un solo chacun, précédant John Mayer, qui a laissé tomber sa Strat’ pour l’occasion ! Voyez plutôt….

Mehliana – Taming the Dragons, “Sleeping Giant”

ImageNouvelle vidéo pour le duo Brad Mehldau (piano) – Mark Giuliana (batterie), “Sleeping Giant” extrait de leur album sorti il y a quelques jours. Pour celui qui est considéré comme l’un des plus grands pianistes actuels, ce nouvel opus est l’occasion d’aller encore plus loin dans la recherche de sons. Il doit être entouré au bas mot de quatre ou cinq claviers, et de je ne sais combien de boitiers d’effets. Résultat : un son sorti de l’espace que la batterie de Giuliana vient mettre en rythme avec plus ou moins de vélocité.
Ces derniers temps on entendait surtout des alliances Jazz/Rap/Hip-Hop, cette fois-ci, les deux jazzmen amènent cette musique aux frontières de l’électro, encore une porte qui s’ouvre !

D’autres vidéos lâchées au compte gouttes par Nonesuch records, enregistrées au Los Angeles’ Largo :
- Just Call Me Nige
- Hungry Ghost

Acheter cet album sur Itunes